LE CONSORTIUM DE LA RECHERCHE

 

Le partenariat qui est proposé dans ce projet se caractérise par la présence d'acteurs appartenant à la communauté territoriale, notamment la Ville de Paris (dont les besoins et exigences ont conduit à la nécessité de ce projet), de partenaires universitaires (LAVUE et MNHN), ainsi que d’acteurs appartenant au secteur privé (Médialab de Science-Po).

 

La pertinence du partenariat, est strictement liée à la complexité de l’objet de recherche. Chaque partenaire, avec ses différentes compétences, fournira sa contribution propre sur des aspects spécifiques du projet.

 

LAVUE UMR 7218 CNRS

 

Le Laboratoire Architecture Ville Urbanisme Environnement (LAVUE) a été créé le 1er janvier 2010 sous quatre tutelles : CNRS, ministère de la Culture et Communication, Université de Paris 8, Université de Paris Ouest Nanterre-La-Défense.

Le Lavue travaille autour de l’espace urbanisé comme marqueur central des transformations des sociétés, comme articulateur des temps et temporalités, comme lieu privilégie des interactions entre groupes et d’échanges de savoirs, et comme lieu où l’on expérimente des modèles de démocratie.

 

Coordination : Alessia de Biase

Equipe : Alessia de Biase, Carolina Marelli, Leandro Peredo, Ornella Zaza, Alice Inguenaud 

ECO-ANTHROPOLOGIE ET ETHNOBIOLOGIE

UMR 7206 CNRS 

 

L’UMR 7206 "Eco-Anthropologie et Ethnobiologie" est une unité mixte de recherche du centre national de la recherche scientifique (CNRS), du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) et de l’Université Paris 7. Les chercheurs impliqués dans le projet sont notamment membres de l’axe transversal “Villes vivrières” (resp. Julien Blanc) bâti en 2014 pour favoriser le croisement d’une double problématique, celle de la nature réparatrice du fait urbain, d’une part, et celle afférente aux possibilités d’un nouveau mariage entre agriculture et ville, d’autre part.

 

Coordination : Julien Blanc et Ricard Raymond

Equipe : Julien Blanc, Richard Raymond, Julie Scapino, Marilou Demongeot, Paul Maillochon, Florent Schmidt

MEDIALAB FONDATION SCIENCES-PO

 

Le médialab de Sciences-Po a été fondé en mai 2009 comme un centre de méthodes et technologies numériques au service de la recherche en science sociales. Il a été créé pour rassembler les instruments et les compétences nécessaires à la maîtrise d’une nouvelle source de données - les traces numériques, pour intéresser les chercheurs en sciences sociales aux innovations numériques, et pour mettre à leur disposition les techniques plus avancées de récolte, analyse et visualisation de données numériques. L’objectif du Médialab n’est donc pas seulement d’expérimenter, mais également de produire une innovation méthodologique solide, en développant les méthodes numériques jusqu’à les rendre tout aussi fiables que les méthodes traditionnelles.

 

Coordination : Donato Ricci

Equipe : Donato Ricci, Axel Meunier, Gabriele Colombo

VILLE DE PARIS

 

La Ville de Paris porte depuis le dernier mandat politique (2008-2014) un fort engagement dans les politiques urbaines pour la végétalisation de la ville. Aujourd’hui, l’actuel programme politique (2014-2020) veut renforcer cet engagement par l’emploi de nouveaux outils et méthodes, afin de faire face aux défis majeurs pour atteindre une ville durable, intelligente et plus participative.

Pour ce projet, plusieurs directions seront mobilisées : la DEVE (direction des Espaces Verts et de l'Environnement) pour le suivi et la réalisation des projets de végétalisation, la DSTI (direction des Systèmes et Technologies de l’Information) pour le développement des outils informatiques, la DICOM (direction de la Communication) pour l’accompagnement et la valorisation, la DU (direction de l’Urbanisme) et la DLH (direction du Logement et de l’Habitat) pour l’accompagnement des projets urbains à l’échelle du logement et de l’immeuble, la DASCO (direction des Affaires Scolaires) pour l'accompagnement des projets de végétalisation dans les écoles. Ainsi, la mission Ville intelligente et durable du Secrétariat général assurera la coordination entre les différentes directions.

 

 

PARTENAIRE HORS CONSORTIUM

 

Le consortium fera appel, comme partenaire, à l’APUR pour son expertise urbanistique. Ce dernier a non seulement produit les études sur la nature à Paris et réalisé de projets urbanistiques depuis plus d’une trentaine d’années mais s’avère être le partenaire de la Mairie de Paris pour la construction de la base de données sur l’ « existant » (végétalisations déjà en cours) pour la plateforme “Végétalisons Paris” (plateforme au centre de ce projet). L’APUR enfin fait partie du consortium piloté par le MNHN pour le projet ANR Ecoville, qui traite de la végétalisation des murs et des rues comme outil de résilience urbaine. (cf. http://www.agence-nationale-recherche.fr/?Projet=ANR-14-CE22-0021 )

 

APUR

 

L'Atelier parisien d'urbanisme (Apur), association régie par la loi 1901, a été créé le 3 juillet 1967 par le Conseil de Paris.

L’Apur a pour missions de documenter, analyser et développer des stratégies prospectives concernant les évolutions urbaines et sociétales. Il est avant tout :

  • Un outil au service des politiques publiques d'aménagement et de développement aux échelles parisiennes et métropolitaines ;
  • Un éclaireur dans la mise en place de la métropole du Grand Paris autour des compétences de la métropole telles que définies dans le texte de la loi Maptam ;
  • Une plateforme d’échange, de diffusion et de construction communes auprès de tous les acteurs de Paris et de la métropole, syndicats techniques, établissements publics, collectivités et citoyens.